Category Archives: Récifal

Les couleurs du grand bleu (3)

Ce troisième volet nous invite une fois de plus à découvrir des images inédites : où il est question de la fluorescence et de la capacité que possèdent certains animaux marins d’emmagasiner de la lumière et de changer de couleur…

Share Button

Les couleurs du grand bleu (ARTE)

Voici un superbe reportage qui vient de passer sur Arte, en voici le résumé:

Dans les eaux du Pacifique, la couleur éclatante des poissons relève d’une question de survie, qu’il s’agisse de camouflage, de mimétisme ou de parade amoureuse. Ce documentaire en trois volets nous plonge dans le monde fascinant des profondeurs en métamorphosant notre vision grâce à des procédés de filmage particulier. Où l’on voit pour la première fois ce que voient les poissons.

Deux autres reportages suivront, ils seront aussi mis sur le blog, merci à Philo56 pour l’info 😉

Share Button

Le retour des anges…

Après avoir réglé nos problèmes de maladie dans le fish only une période de convalescence était nécessaire.
 Quelques temps après nous avons eu l’occasion d’acquérir un beau Pomacanthus Xanthométopon chez « poisson volant » a Landivisiau.

 Une fois le xantho bien acclimaté, un ami s’est séparé de son semicirculatus pour cause de picorage de intensif polypes !

La cohabitation entre les deux anges a été difficile les deux premiers jours mais ça s’est vite calmé par la suite. Le xanthométopon garde le dessus sur le semicirculatus mais la vie dans le bac se passe très bien, même lors des séances de nourrissage.

Share Button

Photos de poissons et de coraux

Comme promis voici quelques clichés pris avec mon reflex numérique, certaines sont prises avec l’objectif du kit du D80 (un zoom 18-135) d’autres sont prises avec un vieux 50mm qui ouvre a 1.8.

Il suffit de cliquer sur une photo pour l’avoir en format un peu plus grand.

Acropora plateau:

Mâle Anthias squamipinis:
 

Chromis viridis:

Acanthurus dussumieri:
 

Favia sp:

 

Euphyllia ancora

  

Gramma loreto

  

Favia en gros plan

 
Zebrasoma Flavecens

 

Acanthurus leucosternon

  

Rhinecanthus aculeatus

  

Seriatopora en gros plan.

  

Anthias Squamipinnis

 

Share Button

Fabrication d’un écumeur maison

Pour mon nouveau bac récifal, il était impératif de changer mon ancien écumeur (un PS 900 de chez Aquavie) en effet je suis passé de moins de 700 litres à plus de 1000 litres (1150 litres brut précisément).

Si j’avais eu les moyens mon choix se serait porté sur un H&S bipompe aquabee 2000/1 à rotor modifié, malheureusement dépenser environ 500 € dans un écumeur était pour moi impensable.

Du coup la seule solution était de le fabriquer moi même. Au niveau de la matière première le plus difficile à trouver c’est les tubes transparents sur le modèle qui m’intéresse le corps de l’écumeur est en diamètre 200 mm et le tube de la montée d’écume est en diamètre 100 (100 ou 110, je ne savais pas trop).
Les tubes ont été achetés sur le site de Gutwiler: http://gutzwiller.set.free.fr/tubepvc.html
Une fois le tube PMMA reçu j’ai d’abord découpé le corps et le godet de l’écumeur pour me rendre compte des dimensions de l’engin, car je n’ai jamais eu l’occasion de voir de près un H&S bipompe, la taille est assez impressionnante lorsque l’on est habitué à des écumeurs plus « classiques ».

La découpe des tubes et des plaques est une simple formalité, rien de bien compliquée dans cette étape.

  
Ensuite j’ai fait des essais de soudure au PVC, j’ai décidé d’utiliser la méthode décrite sur le site de JMS: http://jmsnat.free.fr/site/assemblageplast.html
Plusieurs tests sont indispensables pour acquérir la bonne méthode de travail, sur la photo si dessous le décapeur thermique était trop près de l’ensemble à souder, on y voit la présence de bulle dans le plastique et du noir sur la soudure, ce qui veut dire que ça à trop chauffé.

La pièce la plus délicate à faire est certainement la jonction conique entre le corps de l’écumeur et le tube de formation d’écume, elle à été réalisée en emboutissage dans une plaque en plexiglas.

 
Il m’a fallu d’abord chauffer la plaque au décapeur thermique, puis faire pression avec une boite métallique pour déformer la plaque de plexiglas.
  
 Sur la photo suivante le corps de l’écumeur est à l’envers, on voit bien le tube d’évacuation d’eau ainsi que les deux manchons soudés pour les pompes aquabee modifiées.
  
 Pour maintenir le godet de l’écumeur, c’est un bouchon PVC de diametre 125 qui à été retenu, la partie filetée sera soudée sur le corps et le bouchon sur le bas du godet.
  
 L’écumeur une fois terminé; sur la photo on ne voit qu’une pompe mais c’est bien un écumeur bipompe maison
 

La photo en dessous montre à gauche mon ancien PS900 d’aquavie et mon écumeur « maison », on peut dire qu’ils ne jouent pas dans la même catégorie. La différence principale est au niveau des diamètre des tubes utilisés, surtout le tube de formation d’écume qui est beaucoup plus gros sur l’écumeur inspiré du H&S car il est en relation avec le débit d’air inspiré par les pompes.

 
Une petite photo de l’écumeur en fonctionnement, vous avez de la chance vous n’avez pas les odeurs…

A venir prochainement la modification du rotor d’une pompe aquabee en rotor « Mesh ».

Share Button

Ponte de Demoiselles

Tout à commencé alors que je trouvais mes Chromis viridis très nerveuses: bagarres, nage rapide et jeu de « cache cache »…

En observant leur comportement quelques instants il n’était pas compliqué de comprendre ce qu’il se passait: une ponte de demoiselles était en cours.

Les Chromis viridis ont pondu sur la vtre du fond, on peut reconnaître le mâle sur les gros plan, il a des reflets jaunes sur la nageoire dorsale et la nageoire anale. Pendant toute la parade l’oviducte des femelles et le spermiducte du mâle sont très apparents, mais ils sont difficilement visibles sur la vidéo et je ne vous parle même pas des photos.
Les allers retours entre le lieu de ponte et le reste de l’aquarium étaient assez importants, je pense que plusieurs femelles ont participé à la ponte avec un mâle dominant, le tout à duré environ une demi heure et ensuite les demoiselles ont reformé le banc habituel que l’on connait bien.

Bon, place à la vidéo, autant vous dire que l’on ne voit pas grand chose mais je pense qu’elle vaut le coup d’oeil.


Ponte de Chromis Viridis
envoyé par ccante. – Regardez des vidéos d’animaux mignons.

Pour ce qui est des oeufs voila ce que ça donne:
La photo est prise par la vitre de côté de l’aquarium, ils sont minuscules, est il y en a des centaines voir des milliers! Par contre il est impensable de vouloir les récupérer, il faudrait que la ponte se passe en aquarium spécifique.
En plus des pontes de Chromis j’ai aussi des pontes de Trochus assez concluantes et aussi d’oursin Diadème (mais lui est tout seul…).
J’oubliais aussi les pontes assez fréquentes chez un couple de clowns (Amphiprion frenatus), ainsi que des demoiselles a trois taches (Dascyllus trimaculatus) .
Share Button