Fabrication d’un éclosoir à artemias

Je vais vous montrer la fabrication d’un éclosoir à artemias (qui peut aussi servir de réacteur à phytoplancton). Rien de bien nouveau dans la conception mais une sorte de compilation d’informations de différentes origines.

Tout d’abord pour faire cet éclosoir il faut deux bouteilles d’eau en plastique, sur la première il suffit de faire un trou d’un diamètre de cinq centimètres dans le fond, c’est peut-être l’opération la plus difficile car le plastique est assez épais sur cette partie et le risque de glisser avec le cutter est assez élevé, il faut donc prendre tout son temps pour cette phase.
Ensuite avec une perceuse il faut faire un trou de cinq millimètres dans le bouchon pour pouvoir passer le tuyau d’air qui brassera l’eau, le plus simple est de couper le tuyau d’air en biais pour pouvoir l’insérer facilement, c’est finis pour cette bouteille.

Pour la deuxième bouteille il faut la couper en deux à environ quinze centimètres du fond comme sur la photo, le haut de la bouteille ne servira pas. Après il faut faire un trou de deux centimètres de diamètre sur un côté près du fond, il servira à passer le tuyau d’air pour la brassage de la bouteille.

Ensuite il faut assembler le tout, d’abord en vissant la première bouteille sur un planche de bois et ensuite en posant la deuxième bouteille sur la première en prenant soint de passer le tuyau à air par le bas, si c’est bien fait elle devrait rester bloquée, ce qui est très bien.
On peut aussi faire un couvercle avec un fond de bouteille, pour éviter les éclaboussures des bulles dans la bouteille.

Voici le résultat final l’éclosoir à artémias est terminé!.Il ne reste plus qu’a ajouter l’eau le sel et les oeufs d’artémias.
Sinon il est possible d’utiliser cet éclosoir à artémias comme un réacteur à phytoplancton comme je l’ai dit au début de cet article, le principe reste le même, l’eau, le sel et la souche de phytoplancton.
Il existe différents planctons:

  • tetraselmis 12 microns (élevage d’artémias)
  • dunaliella 11 microns (élevage d’artémias)
  • nannochloropsis 2 microns (coraux, rotifères, artémias)
  • Porphyridium 25 microns (poissons, coraux)

A savoir qu’il existe environ 4000 espèces phytoplanctoniques au niveau mondial.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *