Rampe a leds avec watercooling

Alors voici le détail de ma rampe a LEDS de fabrication maison. Pour information le bac fait 2300 litres et la surface à éclairer est 320 cm par 90 cm.

Rampe a leds watercooling

Au niveau de la puissance je suis parti sur 1250 watts de LEDS ce qui donne environ 0.5 watts par litre.

Rampe a leds bridgelux

-1000watts de blancs (15000K Bridgelux 45mil): 10 modules de 100watts

-250watts de bleu (450/455 Nm): 5 modules de 50watts

Rampe à leds fabrication maison + allimentations

J’ai installé sur les LEDS blanches des réflecteurs en plastique Ø58mm, les bleues n’ont rien.

Au niveau du refroidissement je ne voyais pas mettre un ventilateur sur chaque LED, impossible de vivre dans le silence avec 15 ventilateurs au dessus de l’aquarium, du coup l’idée du watercooling s’est imposée assez rapidement, en plus la partie technique de l’aquarium étant au sous sol il n’a pas été très difficile d’y installer le réservoir de liquide de refroidissement ainsi que la partie dissipation thermique.

Le liquide de refroidissement est simplement de l’eau pour un soucis évident de survie du bac il n’a pas été possible de prendre du liquide de refroidissement automobile, la moindre fuite aurait signé l’arrêt de mort des habitants de l’aquarium.

Pour la partie réservoir qui est au sous sol j’ai utilisé un aquarium de 100 litres afin d’avoir une certaine inertie thermique, l’eau de refroidissement n’arrive a sa température maximale (35°) qu’au bout  de 6h environ.

Dissipateur thermique déporté au sous sol pour la rampe led

Le module de dissipation thermique (au sous sol aussi) est en fait un radiateur de voiture de récupération (celui de mon Renault espace)  inutile de dire que c’est particulièrement efficace, l’effet est accentué par un ventilateur qui fonctionne en 220vlots.

Pour mettre tout ça en mouvement le choix n’a pas été facile mais j’ai finalement opté pour un circulateur de chaudière qui possède une colonne d’eau très importante contrairement aux pompes d’aquariophilie classique, le circulateur possède trois vitesse de rotation ce qui était un plus pour pouvoir faire un éventuel réglage de débit.

Circulateur de chauffage pour le refroidissement de la rampe led

Le rôle des waterblocks (qui permet de faire passer la chaleur de la LED jusqu’à l’eau) est assuré par 3 règles de maçon en aluminium de 300cm de long, sur lesquels sont « collés » les LEDS avec de la pâte thermique pour processeur d’ordinateur, des brides assurent une fixation optimale des LEDS, les trois modules de 3 mètres ont été assemblés ensemble pour former une véritable rampe pour pouvoir la suspendre, la connexion entre la rampe et le réservoir se fait par tuyaux flexible alimentaire et du PVC alimentaire Ø32mm.

Sur chaque règle, une entrée et une sortie + raccord pour watercooling

Connexion entre la rampe et le circuit de refroidissement on garde du jeu pour pouvoir monter ou descendre

La partie électrique n’est pas en reste, car pour 15 LEDS il faut 15 alimentations et j’ai dédié une prise par alimentation afin de faciliter le démontage ou la mise hors circuit en cas de besoins. Il y a cinq programmateurs qui gèrent l’allumage et l’extinction des différentes LEDS, deux pour les bleues et trois pour les blanches.

Alimentations pour les LEDS plus le cablage et la ventilation

Bilan électrique.

LEDS: 1250 watts

Pompe de circulation: 75 watts

Ventilateur: environ 35 watts

Pompe du radiateur (Project PJP 1501): 23 watts

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *